Location meublée et non meublée : comparatif des avantages et inconvénients pour locataires et propriétaires

Location meublée et non meublée : comparatif des avantages et inconvénients pour locataires et propriétaires

Dans le domaine de l’immobilier locatif, deux options s’offrent aux propriétaires désireux de mettre leur bien en location : la location meublée et la location non meublée. Chacune de ces formules présente des avantages et des inconvénients pour les locataires et les propriétaires. Pour faire un choix éclairé, vous devez prendre en compte divers facteurs tels que la durée de la location, les obligations fiscales, les responsabilités et les attentes des parties concernées. Ce comparatif détaillé des atouts et des limitations des deux formules aidera les locataires et les propriétaires à mieux appréhender les enjeux et à choisir la solution la plus adaptée à leurs besoins.

Location meublée vs non meublée : que choisir pour les locataires

Les locataires ont aussi des intérêts divergents selon le type de location qu’ils recherchent. Dans une location meublée, les avantages pour eux sont nombreux. Ils n’ont pas besoin d’investir dans du mobilier et peuvent ainsi économiser un budget conséquent. Les contrats de location sont souvent plus courts, ce qui leur permet une plus grande souplesse en termes d’emplacement géographique et de changement rapide s’ils le souhaitent.

A lire aussi : Les pièges à éviter quand on cherche un logement en location

En revanche, la location non meublée offre aux locataires davantage de liberté quant à l’aménagement et la décoration à leur convenance. Effectivement, ils ne sont pas tenus par les choix esthétiques ou fonctionnels du propriétaire. Autre avantage : les loyers pratiqués en non-meublé sont généralement moins chers que ceux proposés pour une location meublée avec des équipements haut-de-gamme.

Pour faire son choix entre ces deux formules, il faut aussi considérer si oui ou non on souhaite se charger soi-même de l’équipement du logement.

A lire aussi : Location meublée versus location vide : tout ce que vous devez savoir

Bien choisir sa formule permettra au locataire comme au propriétaire d’avoir un contrat équilibré qui répond aux besoins des deux parties.

location meublée

Propriétaires découvrez les avantages et inconvénients de la location meublée

Passons maintenant aux avantages et inconvénients pour les propriétaires qui souhaitent louer leur bien immobilier en location meublée. La location meublée est souvent plus rentable que la location non-meublée. Les loyers pratiqués sont généralement supérieurs à ceux proposés pour une location classique, ce qui permet au propriétaire de dégager davantage de bénéfices.

Les contrats de location en location meublée sont souvent plus courts (un an renouvelable ou neuf mois pour une colocation étudiante), ce qui permet au propriétaire de récupérer son logement plus rapidement s’il souhaite le vendre ou y habiter lui-même.

Le régime fiscal des locations meublées offre aussi des avantages certains aux propriétaires : ils peuvent bénéficier du statut LMNP (Loueur Meublé Non-Professionnel) et ainsi profiter d’un abattement forfaitaire sur leurs revenus fonciers.

Il faut aussi prendre en compte certains inconvénients potentiels. Le coût initial pour équiper un logement peut être important selon le niveau de standing attendu. De même, l’entretien des équipements revient entièrement au propriétaire et peut nécessiter un investissement financier continu.

Choisir entre une location meublée ou non-meublée doit se faire en fonction des objectifs financiers et personnels du locataire comme du propriétaire. Pensez à bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

Location meublée ou non meublée : critères pour choisir la formule adaptée

Effectivement, dans le cas d’une location non-meublée, le propriétaire doit prendre en charge les travaux de rénovation et l’installation des équipements essentiels (cuisine équipée, etc.). Cette location offre une plus grande liberté quant aux modalités du bail. Le contrat peut être conclu pour une durée supérieure à 3 ans, offrant ainsi davantage de garanties au propriétaire.

Vous devez noter que la location non-meublée permet au propriétaire d’éviter certaines obligations liées à la location meublée. Il n’a pas l’obligation de renouveler régulièrement les équipements ni d’en assurer l’entretien.

Côté locataire maintenant, la première chose à considérer lorsqu’il s’agit de choisir entre une location meublée ou non est bien évidemment son budget. Une location non-meublée sera souvent moins onéreuse qu’une location meublée ayant un niveau similaire en termes de superficie. Toutefois, en contrepartie, le locataire devra investir davantage pour aménager son logement.

Mais cela ne veut pas dire que toutes les locations non-meublées sont nécessairement bon marché ; certains biens peuvent se vanter d’être spécifiques, dont les prix sont similaires à ceux de biens meublés similaires. Ceci dépend vraiment des caractéristiques et de l’emplacement spacieux.

Un autre critère qui pourrait motiver le choix du locataire serait sa situation personnelle (professionnelle, familiale). Si le locataire se déplace régulièrement pour son travail ou si sa situation familiale est susceptible d’évoluer rapidement, il peut être plus judicieux de choisir une location meublée. Effectivement, même si elle est légèrement plus coûteuse à la signature du bail, elle peut s’avérer moins engageante sur le long terme.

Un dernier critère important à prendre en compte est l’objectif personnel du locataire concernant la durée de son séjour. Une location non-meublée implique généralement un engagement à moyen/long terme, alors qu’une location meublée permet davantage de flexibilité et conviendra donc mieux aux personnes susceptibles de déménager dans les prochains mois. Les locataires sont avisés de décider quelles caractéristiques les intéressent avant d’entreprendre leur recherche afin de trouver le logement parfait sur mesure à leurs exigences et besoins précis.