Conseils

4 conseils pour bien négocier son prêt immobilier

Lors de l’obtention d’un prêt immobilier, tout le monde ne bénéficie pas des mêmes conditions. Ainsi, il faut bien négocier avec de bons arguments même si ce n’est pas toujours facile. Découvrez ici quelques conseils pour bien négocier votre prêt immobilier.

Valorisez au mieux votre profil emprunteur

Au moment de faire votre demande de crédit immobilier, il faudra convaincre votre banquier que vous n’êtes pas seulement intéressé par un prêt immobilier. Il faut lui montrer que vous souhaitez établir une relation commerciale à long terme avec la banque afin de pouvoir obtenir le taux d’intérêt le plus bénéfique. Tout le monde ne bénéficie pas des mêmes conditions. Ainsi, pour obtenir votre prêt immobilier avec les meilleures conditions, il faudra avancer une argumentation bien solide. Sur le site Mon Conseiller Immo, vous trouverez tous les détails pour facilement y arriver.

Présentez le meilleur profil client pouvant séduire la banque

En réalité, le taux de crédit immobilier n’est rien d’autre qu’un produit d’appel servant à attirer une nouvelle clientèle susceptible de leur confier leurs revenus ou épargnes ou de souscrire à d’autres produits financiers. La présentation de votre situation professionnelle sera donc capitale, car la banque tiendra compte de votre statut, de votre ancienneté, de votre âge et de votre capacité d’évolution.

Un faible taux d’endettement

Votre capacité d’épargne est définie par le ratio entre vos charges financières et vos revenus mensuels. Ainsi, votre profil d’emprunteur sera excellent si votre capacité d’épargne varie de 10 à 15 %. Par contre, il serait difficile de trouver une banque capable de vous octroyer un prêt lorsque votre taux d’endettement s’élève à 33 % en raison des restrictions que la loi Neiertz impose. Mais, exception peut-être faite à condition que votre salaire soit important. Il suffit de disposer d’un bon « reste à vivre » et d’un apport personnel.

Il s’agit bien de la somme qui vous reste après le paiement de votre mensualité de crédit. En général, le seuil minimum requis est de 400 euros par ménage en plus de 150 euros par personne à charge.

Par ailleurs, il vous sera demandé un apport d’une valeur de 10 % du prix d’achat du bien. Sachez qu’un apport entre 20 % et 30 % vous permettra de bénéficier d’un bien meilleur taux.

Une meilleure gestion de vos finances

La gestion de compte fait allusion à votre capacité à maintenir vos finances saines. La manière dont vous gérez vos finances personnelles déterminera la décision qu’aura à prendre le prêteur de vous octroyer ou non le crédit sollicité et les conditions. C’est dans ce cadre que la banque exigera vos trois derniers relevés de compte. Vous devez veiller à ne pas avoir de découvert, d’incident de paiement pour vos éventuels autres emprunts ni de crédit à la consommation. Dans le cas contraire, il est préférable de reporter votre demande de prêt plutôt que de présenter un mauvais dossier.

Il existe plusieurs astuces pour bien négocier un crédit immobilier avec les meilleures conditions. N’hésitez pas à les utiliser pour y arriver.

Abonnez-vous à notre newsletter