Les tendances du marché immobilier en France : ce qu’il faut savoir

Les tendances du marché immobilier en France : ce qu’il faut savoir

Le marché immobilier français connaissait des bases solides et une hausse des prix constantes ces dernières années, notamment dans les grandes villes. Cependant, les différentes crises et économiques et l’inflation qui augmentent poussent le marché immobilier français dans ses derniers retranchements. De ce fait, le marché est devenu très volatil et repose sur de nombreuses variable. Afin de résumer la situation, voici les tendances du marché immobilier en France.

Un marché immobilier en France touché par les crises et l’inflation

Ces dernières années n’ont pas été toutes simples pour les Français et pour de nombreux secteurs. Parmi ces secteurs, le secteur de l’immobilier a été touché de plein fouet par les différentes crises de ces trois dernières années : la crise sanitaire qui a arrêté l’économie plusieurs mois, puis la crise financière qui a suivi. Investir dans un nouveau logement était compliqué. Cependant, jusqu’à la fin de l’année 2022, une hausse des prix était toujours en vigueur, surtout dans les grandes villes et à Paris.

A voir aussi : Pourquoi acheter une maison à Argelès-sur-Mer ?

Cependant, la crise économique et la hausse de l’inflation ont porté un gros coup au marché de l’immobilier. “La fin de l’abondance”, comme dit le président de la République, Emmanuel Macron, s’applique aussi sur le marché immobilier en France.

Les acheteurs ne sont plus en abondance et les vendeurs sont dans l’obligation de baisser les prix de leurs logements à vendre. En 2023, on observe une baisse des prix générale sur l’ensemble du territoire, ce qui fait de cette année, une année parfaite pour dénicher la perle rare.

A voir aussi : Investir dans l’immobilier à Villard-de-Lans : quelques pistes

Les tendances du marché immobilier en France : ce qu’il faut savoir

2023, l’année parfaite pour acheter ?

Les différentes crises ont provoqué une baisse du nombre d’acheteurs. De ce fait, avec trop d’offres et pas assez de demandes, les vendeurs se sont vus dans l’obligation de baisser leurs prix, dans l’espoir de pouvoir vendre leurs biens sans perdre trop de leur investissement initial.

Un marché remplie d’opportunité

Le marché immobilier actuel, qui devient compliqué pour les vendeurs, est perçu d’une tout autre façon pour les acheteurs. Ces derniers peuvent découvrir de nombreuses opportunités exceptionnelles à des prix qui baissent depuis début janvier de cette année.

De ce fait, les acheteurs sont en plus en position de force pour négocier des taux intéressants ou même d’exiger des rénovations pour satisfaire les nouveaux défis énergétiques imposés par l’État.

Cependant, les ménages sont conscients d’une nouvelle variable à considérer : la marque énergétique laissée par leurs logements. Les agents immobiliers doivent alors bien prendre soin auprès des propriétaires vendeurs que leur logement est aux normes énergétiques, si ce n’est pas le cas, engager des travaux de rénovations est une nécessité pour négocier les meilleurs taux possibles.

Difficulté d’obtenir un crédit à taux intéressant

Néanmoins, le manque d’acheteurs est aussi dû à la difficulté actuelle de pouvoir contracter un crédit à taux intéressant auprès des banques qui sont plus difficilement prêteuses. Ajouter à ceci la fin de l’aide de l’État pour avoir un prêt immobilier, et les acheteurs sont donc dans la difficulté pour trouver des fonds. Ce qui amène nécessairement aux baisses de prix du marché actuel.

Paris, toujours impossible d’investir à des taux raisonnables ?

Investir en ville est toujours une question compliquée, Paris semble inaccessible, beaucoup trop cher, et donc de nombreux ménages français se dirigeaient vers d’autres villes. Et pourtant, cette année, les prix et les taux pour devenir propriétaire sur Paris ont baissé de près de 4 % depuis le début de l’année.  Des taux exceptionnels qui montrent les tendances des marchés immobiliers qui s’inversent dans les grandes villes et à Paris.