Conseils

Assurance habitation quand on est hébergé ?

Table des matières

  • En résumé infographie : Télécharger l’attestation d’hébergement PDF
  • , qu’est-ce que c’est ?
  • Dans quels cas avons-nous besoin d’un certificat d’accommodement ?
  • Quelles sont les conditions pour obtenir un certificat d’hébergement ?
    • Hébergement gratuit
    • Résidence principale
    • Durée minimale de la résidence
    • Autres conditions satisfait pour l’hébergement
  • Qui peut fournir une attestation d’accommodement ?
    • Être un adulte
    • Être propriétaire ou locataire
  • Comment rédiger un certificat d’hébergement ?
    • Exemple d’accommodement manuscrit Lettre d’accommodement
    • à remplir
  • Quels sont les documents à joindre au certificat de logement ?
  • Télécharger PDF

En 2019, plus de 31 000 étrangers ont dû quitter la France en raison d’une situation erratique. Parmi les raisons du refus du permis de séjour figure l’irrégularité de la domiciliation de la personne en France. En fait, avoir une résidence est l’une des principales conditions pour pouvoir effectuer des procédures administratives sur le territoire. Réception loyer, facture d’énergie ou avis d’impôt, diverses pièces peuvent être utilisées comme preuve de résidence. Si la personne n’a pas d’hébergement en tant que propriétaire ou locataire, elle peut également présenter un certificat de logement. En cas de doute sur la façon de procéder, il est possible d’avoir l’assistance d’un avocat spécialisé dans le droit des étrangers. En fait, il est important d’être informé à l’avance de l’attestation d’hébergement. Qu’est-ce qu’il s’agit ? Quelles sont les conditions et procédures à suivre pour l’obtenir ? Voici tout ce que vous devez savoir.

A voir aussi : 4 bonnes raisons d'opter pour une terrasse sur plots

Infographie sommaire : Télécharger PDF

Certificat d’hébergement, qu’est-ce que c’est ?

Un certificat d’hébergement est un acte officiel par lequel une personne certifie être l’invité d’une autre personne. Il s’agit d’une lettre dans laquelle l’animateur assume l’honneur que la personne concernée réside chez elle. Il peut être établi lorsque la personne logée n’est pas incluse dans les factures d’eau électricité ou dans les communications fiscales afin de lui permettre de remplir ses dossiers administratifs.

A lire également : Comment trouver un entrepôt à louer

Par conséquent, grâce à l’attestation d’hébergement, une personne qui ne jouit pas de la propriété en tant que locataire ou propriétaire peut effectuer des procédures administratives sans problèmes. Ce document est une preuve de domiciliation et peut être légalement utilisé comme preuve de domicile.

Il convient de noter que dans la pratique, le certificat d’hébergement peut également être appelé « déclaration d’hébergement » ou « certificat d’hébergement ». Il s’agit du même document justificatif, qui, cependant, ne signifie pas la même chose qu’un certificat de réception. Ce dernier est spécialement établi dans le cadre du séjour d’un étranger.

Bon à savoir :

En règle générale, la période de validité d’un certificat d’hébergement est de 1 an. Cependant, l’administration nécessite souvent un document de moins de 3 mois, de sorte vous pouvez le demander à votre hôte si nécessaire. En cas de préoccupation, demander à un avocat de l’aider à avancer pacifiquement dans la procédure.

Dans quels cas avons-nous besoin d’un certificat d’accommodement ?

Le certificat d’accommodement peut être exigé dans de nombreuses procédures administratives. Étant donné que la domiciliation est une condition essentielle pour l’accès à divers services, ce document est pratiquement indispensable pour les personnes qui n’ont pas de logement ou de propriété locative. En fait, si la personne hébergée peut justifier son domicile par la présentation d’une facture de télécommunications, d’une facture d’énergie, d’un avis fiscal ou d’un certificat d’assurance, la personne hébergée n’a d’autre choix que de présenter un certificat d’hébergement.

Le certificat d’hébergement peut être demandé dans le cadre de procédures administratives ordinaires, telles que :

  • Création de documents l’identité, telle qu’une carte d’identité ou un passeport national ;
  • la délivrance d’un permis de conduire ou d’une carte grise ;
  • Ouverture d’un compte bancaire ;
  • Création d’une ligne téléphonique ;
  • Création d’une entreprise ;
  • Affectation du statut de microentrepreneur ;
  • Demande de permis de séjour.

Ainsi, pour effectuer des opérations essentielles de la vie quotidienne, toute personne qui n’a pas sa maison doit soumettre cette déclaration d’hébergement. Mais ce ne sont là que des exemples, car de nombreuses autres procédures administratives exigent la présentation d’une preuve d’accommodement en France. Que ce soit dans le domaine professionnel et social, ce type de document peut déverrouiller ou, inversement, bloquer des situations. C’est pourquoi il est impératif de pouvoir y parvenir.

S’ il vous plaît noter :

En ce qui concerne l’administration, les fichiers à compléter dépendent principalement de type de demande. Dans certaines circonstances, les personnes sans logement bénéficient de dispositions spécifiques. Lors de l’ouverture d’un compte bancaire, par exemple, des mesures spéciales ont été prises pour respecter le droit du demandeur.

Quelles sont les conditions pour obtenir un certificat d’hébergement ?

L’ obtention d’un certificat d’hébergement est basée sur certaines conditions :

Hébergement gratuit

Une personne hébergée ne peut demander un certificat d’hébergement que si elle bénéficie gratuitement du domicile. Le propriétaire n’a aucun profit, qui doit mettre le logement à la disposition de l’abri sans demander le paiement du loyer. Dans le cas contraire, la jouissance du logement est automatiquement reclassée comme bail, en vertu de la loi du 6 juillet 1989 modifiée par la loi Alur. Si l’hôte est également locataire, le réaménagement est renvoyé au sous-blet. Quoi qu’il en soit, l’hébergé ne peut pas obtenir un certificat d’hébergement. D’autre part, il peut utiliser le reçu de loyer comme preuve de résidence.

Une résidence principale

Bien que l’hôte puisse accueillir un tiers dans une résidence secondaire, l’hébergement requis par l’administration ne se rapporte qu’à la résidence principale du sujet. Par conséquent, si un logement autre que le domicile principal sert de logement temporaire, les informations figurant dans le certificat doivent couvrir la résidence principale et non la résidence secondaire.

Durée de vie minimale du logement

Pour demander un certificat d’hébergement, le client doit avoir séjourné dans la maison pendant au moins 3 mois. Si votre jouissance de la résidence n’a pas encore atteint cette période de droit, votre invité ne pourra pas attester de l’honneur de vivre à l’adresse en question.

D’ autres conditions doivent être remplies pour la

A Une partie de la période de résidence et la jouissance gracieuse du logement, aucun autre critère n’est appliqué pour la personne logée. Quelle que soit sa nationalité, s’il est français, citoyen de l’Union européenne ou originaire d’un pays tiers, l’intéressé a le droit de demander un certificat d’hébergement, à condition qu’il soit satisfait aux conditions susmentionnées.

Il n’y a pas de limite d’âge pour le demandeur. En outre, il est tout à fait possible d’écrire un certificat d’hébergement au nom d’un mineur ou d’une personne à la retraite, si le sujet est hébergé gratuitement. Par exemple, les parents peuvent rédiger un certificat d’hébergement pour leur plus jeune enfant, dans le cadre de procédures administratives telles que la création d’une carte d’identité ou d’un passeport.

Àspécifier :

Aucun lien familial n’est requis entre le client et le refuge. Que vous soyez hébergé par un ami ou un membre de votre famille, vous pouvez parfaitement demander un certificat d’hébergement. L’administration n’effectue pas de vérification sur ce point.

Qui peut fournir un certificat d’accommodement ?

Pour établir un certificat en l’honneur de l’hébergement, le client doit remplir les deux conditions principales suivantes :

Être Major

Le client ne peut délivrer un certificat d’hébergement que s’il a atteint l’âge de la majorité. En effet, pour attester de l’honneur d’accueillir une tierce personne, la pleine possession de ses droits et de ses moyens est une condition sine qua non préalable. Par conséquent, si un mineur accueille un ami ou un membre de la famille gratuitement, il ne peut pas lui délivrer un certificat d’hébergement, mais doit laisser cette tâche à ses parents, par exemple.

Être propriétaire ou locataire

Le client doit également être en mesure de montrer qu’il aime la propriété en tant que locataire ou propriétaire. S’il le possède, le propriété de la propriété lui donne le droit de loger une autre personne, et d’établir la déclaration correspondante. Si le locataire est locataire, il a le droit de disposer de la propriété et de l’utiliser, en vertu des accords mentionnés dans le bail. Dans les deux cas, l’essentiel est de prouver la jouissance des locaux. En effet, seule une personne dont le nom est inscrit sur une preuve de domicile (avis fiscal, facture ou récépissé de loyer…) a le droit d’établir un certificat d’hébergement.

Important !

N’ ayant aucun droit de propriété, une personne logée ne peut pas rédiger un certificat de logement. Si vous vivez gratuitement, vous ne pouvez pas être logé en même temps. Seule une déclaration d’honneur du locataire ou du propriétaire est valide sur le plan administratif.

Comment écrire un certificat d’hébergement ?

Rédaction d’un certificat d’hébergement n’est pas compliqué. Il s’agit simplement d’une lettre dans laquelle l’hôte doit attester de son domicile. Aucun formulaire spécifique n’est requis. Toutefois, la lettre doit contenir certains éléments essentiels concernant les deux parties.

Voici la liste des informations à inclure dans ce document d’appui :

  • le nom et le nom de famille de la personne hôte ;
  • La date et le lieu de naissance de la personne d’accueil ;
  • L’ adresse complète de la maison ;
  • le nom et le nom de famille de la tierce partie hébergée ;
  • la date et le lieu de naissance du tiers hébergé ;
  • la date à laquelle la personne réside avec l’auteur de la déclaration ;
  • un certificat d’honneur sur la véracité des réclamations de l’invité ;
  • La signature de l’héberger.

La lettre peut être écrite manuellement ou imprimée :

Modèle de lettre de certificat d’accommodement manuscrite

Il n’y a pas de règles Spécifications pour la rédaction de la lettre d’attestation d’accommodement. Une fois qu’il contient toutes les informations requises, le document est permis.

Voici un exemple d’attestation d’accommodement, à utiliser comme référence :

Nom et prénom de l’expéditeur Rue No.

Villes CP

Nom et prénom du destinataire

Rue No.

Villes CP

Objet : Certificat de logement de Mr ou Lady (indiquer le nom et le nom de famille de la personne hébergée)

Je soussigné, né le 1er mai, atteste de l’honneur de rester chez moi, né le 1er mai à l’adresse suivante.

Veuillez trouver la pièce jointe, avec mon nom et adresse.

Fait à, le

Signature

Certificat de logement à remplir

Pour ceux qui souhaitent le rendre plus facile, il y a aussi des formulaires d’attestation qui peuvent être téléchargés directement sur Internet. Disponible en format pdf ou Word, ce sont des modèles d’attestation d’hébergement à imprimer et à compléter. Le site officiel de l’administration française, Service-Public.fr, dispose également d’un espace dédié à la rédaction d’une déclaration d’hébergement. Ce service vous permet de fournir des informations en ligne et de télécharger un certificat d’hébergement pdf prêt à l’emploi. Donc, il sera laissé seul pour l’imprimer et le signer.

Bon à savoir :

À la fois manuscrite et imprimée, le certificat d’hébergement est fourni gratuitement. C’est un droit dont toute personne hébergée doit jouir. Toutefois, il se peut que vous ayez à couvrir des coûts supplémentaires s’il y a, par exemple, les frais d’impression.

Quels sont les documents à joindre au certificat d’accommodement ?

Par simple déclaration, le certificat d’accommodement doit être joint avec quelques pièces justificatives. Sans ces documents, cette déclaration d’honneur n’aura aucune valeur juridique et ne sera pas recevable au niveau administratif.

Par conséquent, dans le cadre d’une procédure administrative, le certificat d’hébergement doit être accompagné :

  • photocopie de la pièce d’identité d’un hôte (carte d’identité ou passeport national) ;
  • photocopie d’une pièce d’identité de la tierce partie hébergée ;
  • Une preuve de propriétaire.

Peut être utilisé comme preuve de résidence :

  • Une preuve de la taxe sur le logement ;
  • un titre de propriété ;
  • une facture d’énergie, une connexion Internet ou un téléphone fixe ;
  • un certificat d’assurance ;
  • un certificat des FAC ;
  • un avis d’imposition ;
  • Un reçu de location.

Important !

Si la personne qui héberge est locataire, il doit faire parvenir le reçu de location écrit et délivré par une entreprise l’immobilier ou une organisation sociale. Un simple récépissé de loyer fourni par le propriétaire n’a aucune valeur juridique et ne peut être utilisé dans les procédures administratives.

La régularité de la domiciliation est l’une des conditions requises par l’administration française. Si vous êtes logé, vous devez être en mesure de justifier votre domicile, au risque de ne pas accéder à certains services ou même d’être expulsé du territoire. Heureusement, le certificat d’hébergement est plus facile à obtenir, contrairement au certificat de réception, dont l’obtention nécessite une approche officielle.

Télécharger le PDF