CréditFiscalité

Comment déclarer les intérêts intercalaires ?

Les intérêts intercalaires représentent les frais qu’un emprunteur aura à payer dans le cadre du remboursement mensuel de son crédit immobilier. La spécificité ici est que ces intérêts ou ces fonds qui seront remboursés sont calculés en tenant uniquement compte du montant du prêt que la banque a déjà débloqué. Que faut-il réellement comprendre de ces intérêts et comment les déclarer ?

Fonctionnement des intérêts intercalaires

Il existe aujourd’hui des prêts immobiliers qui nécessitent d’être débloqués en plusieurs fois à cause du montant qu’ils peuvent représenter. Nous pensons principalement ici au prêt immobilier nécessaire à la construction d’une maison neuve ou encore à la réalisation de travaux importants. Selon la réglementation, il faudra débloquer les fonds du crédit de manière progressive en suivant donc l’évolution du chantier. Il existe même un barème prévu par la loi que l’organisme prêteur doit suivre.

A lire également : Crédit immobilier : 4 conseils à suivre avant d’emprunter

Par exemple, un versement de 5 % est requis à la signature du contrat et l’organisme devra verser 10 % du montant de l’emprunt au début du chantier… Grâce aux intérêts intercalaires que percevra l’organisme prêteur à mesure que le chantier évolue, il sera sûr que le constructeur achèvera la construction et ne disparaîtra pas avec tout le prêt. Cette situation est envisageable dans un contexte de prêt classique. Les intérêts intercalaires sont des frais financiers. Ils peuvent donc être déduits des loyers, mais comment procéder ?

Comment déduire les intérêts intercalaires des revenus locatifs ?

A découvrir également : Quelle est la différence entre le TEG et Le TAEG ?

Lorsque vous investissez en loi Pinel, et surtout dans le cadre d’une VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement), les intérêts intercalaires sont déductibles de vos loyers. Avant cela, vous aurez à faire une déclaration d’impôt. Si vous avez finalement loué votre bien à vide, il vous faudra remplir une déclaration des revenus fonciers 2044.

Cette déclaration vous permettra de mentionner les loyers que vous avez reçus, de même que les charges déduites. Vous indiquerez plus exactement les intérêts d’emprunts à la ligne 250. C’est sur ce formulaire que vous mentionnerez dans le cas d’espèce, les intérêts intercalaires. Il faut noter que c’est cette même procédure que vous suivrez si vous louez votre bien en meublé ou suivant un régime réel.

Les documents nécessaires pour votre déclaration

Puisque les intérêts intercalaires seront mentionnés lors de votre déclaration de revenus fonciers, il urge que vous soyez au courant des documents à fournir pour une telle déclaration. Il vous faudra essentiellement une copie du contrat de location à joindre à la déclaration de vos revenus. En outre, vous devez joindre à ladite déclaration, une note annexe qui informera sur l’identité et l’adresse de celui qui devra payer les impôts. Cette note devra aussi faire mention de l’emplacement de l’habitation, de même que de la date à laquelle le chantier a été livré.

Entre autres, cette note contiendra également la date à laquelle le logement a été loué pour la première fois. Aussi, il sera ajouté à la présente déclaration, une copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition des locataires. Cet avis concerne celui qui est établi deux ans avant l’année de la signature du bail. En dehors de ces informations, l’administration fiscale peut également exiger d’autres renseignements qu’elle jugera en son temps nécessaire. Vous devez donc vous mettre à sa disposition.