Comment déclarer ses revenus BIC ?

Comment déclarer ses revenus BIC ?

Quel régime fiscal pour le revenu locatif immobilier ?

Il est important de faire la distinction entre le revenu foncier et les avantages industriels et commerciaux (BIC). Les revenus provenant de la location vide ou nue sont imposés dans la catégorie des revenus immobiliers, tandis que les revenus provenant du loyer meublé sont imposés sur les bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Cette distinction est importante parce que les régimes fiscaux sont différents.

A découvrir également : Quand revendre en loi Pinel ?

Revenu locatif : micro ou état réel ?

Qu’il s’agisse du revenu foncier ou des avantages industriels et commerciaux (BIC), chacune de ces deux catégories offre deux régimes fiscaux de choix pour déclarer les revenus locatifs : micro et réel .

En microtenure de la terre, le contribuable bénéficie de la réduction de taux forfaitaire de 30% ; en micro BIC l’allocation est de 50% (71% lorsque la propriété est classée comme meublée avec tourisme).

Lire également : Quand commence la défiscalisation en Pinel ?

En vertu du régime réel, en plus des frais déductibles du revenu au régime foncier, le régime BIC réel permet l’amortissement du bien (environ 3 % par an de sa valeur) et, dans certains cas, déduire les coûts d’acquisition (honoraires notariés et honoraires d’agence). Cela réduit considérablement l’impôt sur les revenus de loyer.

Afin de déclarer correctement le revenu locatif, il est essentiel de ne pas être confondu par catégorie et de choisir le régime fiscal le plus approprié à votre situation, ce qui a une forte incidence sur le montant de l’impôt.