Assurance

Pourquoi souscrire une assurance dommage ouvrage

Pour obtenir un prêt immobilier afin de réaliser leurs projets de construction, de plus en plus de personnes se dirigent vers des banques. Ces dernières, demandent souvent plusieurs garanties à leurs clients. Parmi elles, il y a la souscription à une assurance dommage ouvrage. Cette assurance est obligatoire d’après l’article L 243-3 du code des assurances. Dans le présent article, nous allons présenter l’assurance dommage ouvrage et montrer l’intérêt qu’il y a à la souscrire.

Généralités sur l’assurance dommage ouvrage

L’assurance ouvrage dommage est une garantie qui couvre une construction contre les malfaçons pouvant compromettre sa solidité ou son confort. Elle prend ainsi en compte le gros œuvre, les travaux de finition et d’équipement. Pour en savoir plus, faites appel à un courtier spécialisé comme MaxiAssur. L’assurance dommage ouvrage a une durée de 10 ans. Elle vise à garantir dans des meilleurs délais, la réparation et le remboursement des frais suite à des dégâts ou des sinistres qui sont pris en charge par la garantie décennale. Elle permet ainsi de désigner un responsable vers qui se tourner lorsque l’un des dommages cités ci-dessus survient. Souscrire une assurance dommage ouvrage s’avère très avantageux. 

A lire également : Comment choisir la meilleure assurance prêt immobilier ?

L’intérêt de la souscription

Souscrire une assurance dommage ouvrage facilite d’abord l’accès au prêt immobilier, donc au financement nécessaire pour la réalisation d’un projet car cette assurance étant exigée par les banques. Aussi, cela épargne le souscripteur d’une éventuelle condamnation pouvant aller de 75 000€ d’amende à 6 mois d’emprisonnement. Mais l’avantage de cette assurance réside d’abord dans la facilitation et l’accélération de la procédure conduisant au remboursement des frais des travaux de réparation des malfaçons survenues au cours de la construction. Enfin, comme dernier atout de l’assurance dommage ouvrage, on citera la plus value. Elle offre en effet au propriétaire une occasion de valoriser son bien immobilier en cas de revente. Sans elle, le notaire va certainement exiger un rabais du prix de vente.

A voir aussi : Quelle garantie choisir pour votre prêt immobilier ?

Abonnez-vous à notre newsletter