​Comment se porte le marché immobilier au Québec en 2022-2023 ?

​Comment se porte le marché immobilier au Québec en 2022-2023 ?

Investir sur le marché immobilier demeure l’un des moyens les plus sûrs de placer votre argent au Québec. Il est cependant nécessaire de bien comprendre la dynamique de ce marché avant d’investir. Cela est indispensable pour évaluer les risques, les potentiels bénéfices et définir convenablement votre stratégie d’investissement. Nous faisons alors le point sur l’état actuel du marché immobilier au Québec.

​L’évolution récente du marché immobilier au Québec

Pendant la pandémie de la Covid-19, le marché immobilier au Québec a connu une évolution plus que surprenante. Il a d’abord subi une baisse considérable au cours du mois d’avril 2020. Le marché immobilier a ensuite remonté très rapidement la pente après le redémarrage des projets immobiliers et transactions associées à partir de juin 2020. Les prix des propriétés ont augmenté de 18 % en moyenne sur tout le territoire québécois. Cela est une conséquence du déplacement massif des habitants de villes vers les banlieues et la campagne. Au cours de l’année 2021, cette dynamique du marché immobilier s’est légèrement amenuisée avec une baisse des ventes de 4 % en comparaison à 2020.

A découvrir également : Choisissez les Hautes-Pyrénées pour la construction de votre maison

En 2022, la régression s’est en revanche accentuée en avoisinant un nombre de ventes inférieur de 21,3 % par rapport à l’année 2021. Comme cela est expliqué par Équipe Caron, cela est dû essentiellement à la hausse du taux directeur de la Banque du Canada et à celle des taux hypothécaires. La baisse constatée sur le marché immobilier au Québec représente simplement un retour à son état initial avant la pandémie de Covid-19, tout en étant légèrement supérieure à celui-ci. De plus, les prix de vente des propriétés ne sont pas concernés par cette forte tendance baissière du marché immobilier au Québec en 2022, car ils sont restés majoritairement inchangés.

courtier hypothécaire Québec, meilleur taux hypothèque Québec

Lire également : Où faire construire sa maison plain-pied en Île-de-France ?

​Prévisions pour le marché immobilier québécois en 2023

Pour l’année 2023, les prévisions du marché immobilier québécois sont à la baisse. Le nombre de ventes devrait décroître de 15 % au moins et dans le pire des cas, la baisse devrait se situer entre 20 % et 25 %. Cela est dû principalement à la forte haute des prix des produits de consommation, ainsi qu’à celle des taux hypothécaires qui pourraient continuer à augmenter.

Ces éléments contribuent à réduire les possibilités des investisseurs à accéder à un emprunt hypothécaire, ainsi que leur pouvoir d’achat. Par conséquent, le nombre d’acheteurs et de transactions sera en baisse. De même, la faible demande de biens immobiliers à acheter entraînera une baisse du prix des propriétés immobilières. Les baisses de prix les plus fortes se feront dans les villes du Québec où le prix a considérablement augmenté ces deux dernières années.

​Conseils pour l’achat ou la vente d’une propriété au Québec

Même si le marché immobilier au Québec s’annonce en baisse en 2023, vendre ou acheter une propriété peut toujours être une idée judicieuse. Il est néanmoins recommandé de prendre vos décisions en gardant à l’esprit que l’augmentation des taux hypothécaires devrait se poursuivre jusqu’en fin 2023. L’inflation croissante aura de plus un impact sur le pouvoir d’achat des Québécois, qui réévalueront assurément le budget destiné à l’investissement immobilier. L’offre et la demande sur le marché immobilier au Québec devraient s’équilibrer d’ici fin 2023. Grâce à ces informations et en vous faisant assister par des professionnels du secteur immobilier, vous saurez acheter ou vendre convenablement vos biens au Québec en 2023.