Quelle garantie pour la construction de votre maison ?

Quelle garantie pour la construction de votre maison ?

Construire sa maison est une étape cruciale que vous devez franchir, à moins d’en acheter une déjà toute faite. Dès que vous êtes prêt à vous lancer dans cette aventure, n’oubliez pas les garanties pour la construction. Elles vous permettent de vous mettre à l’abri de plusieurs désagréments, dont l’inachèvement de la construction. Il est évident que personne ne veut investir dans la construction d’une maison sans pouvoir en jouir à la fin des travaux. Dans les lignes à suivre, vous aurez un aperçu de la garantie pour la construction de votre maison.

La garantie de livraison

La livraison de votre maison

A lire aussi : Comment réparer un volet roulant bloqué

La garantie de livraison est une garantie prioritaire. Vous pouvez y faire recours au moment opportun, si la livraison de votre maison ne se fait pas dans le délai contractuel. Vous devez prévoir cette garantie pour la construction de votre maison dès le démarrage des travaux. L’attestation de garantie de livraison est indispensable pour opposer au constructeur, les délais et les prix sur lesquels vous vous êtes entendus. Ainsi, vous bénéficierez d’une couverture en cas de défaillance du constructeur concernant le délai de la livraison, les prix, etc. Pour des travaux de qualité, visitez le site isatis-maison.fr.

La garantie décennale

Cette garantie a pour but de garantir la qualité des travaux. C’est un moyen d’obliger le constructeur à n’utiliser que du matériel de qualité pour la construction de votre maison. La garantie décennale a une durée de 10 ans à compter de la date de livraison de la maison. Elle engage la responsabilité du constructeur sur tout ce qui touche à la solidité de votre maison. Toute limite montrée par la maison pendant les dix premières années et relevant de la mauvaise construction est à la charge de l’assurance constructeur.

A lire aussi : Pourquoi signer un contrat de construction maison individuelle ?

Certains constructeurs de mauvaise foi ont la fâcheuse tendance d’utiliser des matériaux de qualité très douteuse achetés à bas prix pour économiser. La garantie décennale freine ces comportements de mauvais goût, car au final, ils devront en répondre. Les constructeurs trouvent alors plus judicieux de construire les maisons avec de bons matériaux pour éviter les désagréments sur le long terme.

La garantie de bon fonctionnement

La garantie de bon fonctionnement est une garantie complémentaire de celle décennale. Toutefois, elle n’est pas en rapport direct avec la construction, mais plutôt avec les équipements de la maison. C’est une garantie qui couvre la construction de votre maison sur deux ans à partir du jour de la livraison. La garantie de bon fonctionnement couvre toutes les failles qu’il peut y avoir dans l’équipement de la maison.

La garantie du parfait achèvement

L'achèvement de votre maison

Cette garantie est totalement à votre avantage. Cette garantie pour la construction de votre maison vous permet de relever toutes les failles présentes pour ce qui est de la finition de la maison. La beauté ne réside pas dans ce qu’on voit directement, mais plutôt dans les petits détails comme les finitions. La garantie du parfait achèvement vous offre donc la possibilité de réclamer des finitions complètes et bien faites. Les corrections sont entièrement à la charge du constructeur si vous les remarquez au cours de l’année suivant la livraison.

La garantie de remboursement en cas d’abandon de chantier

Pensez à bien vous assurer que votre constructeur dispose d’une garantie financière. Cette garantie permettra le remboursement des sommes versées en cas d’abandon de chantier. Effectivement, la construction peut être suspendue pour plusieurs raisons : problème financier du constructeur, non-respect des normes ou du plan initial. Dans ces situations, vous avez droit à un remboursement partiel ou total selon les termes du contrat et les lois régissant ce domaine dans votre pays.

La présence de cette garantie est donc une sécurité pour vous. Elle vous assure que si jamais votre constructeur abandonne le projet (pour cause d’insolvabilité par exemple), vos avances seront intégralement prises en charge et cela sans aucun préjudice pour vous.

Avant tout engagement avec un constructeur, il est recommandé de vérifier qu’il dispose bien de cette garantie financière qui assure la continuité du projet.

Il faut noter que certaines banques offrent aussi une caution sur présentation du devis validé par l’organisme financier. Cela peut constituer une assurance supplémentaire en cas de défaillance du contractant principal.

En choisissant un professionnel ayant souscrit à toutes ces assurances obligatoires et facultatives, vous êtes assuré d’avoir opté pour un travail effectué avec sérieux afin que la satisfaction soit totale tant au niveau de la qualité qu’en termes de respect des délais impartis.

Avant toute signature ou dépôt d’avance auprès d’un artisan spécialisé dans le BTP, pensez à bien mesurer les différents risques inhérents à sa profession.

La garantie biennale des équipements de la maison

En plus des garanties légales, il existe aussi les garanties contractuelles. Celles-ci sont souscrites par le constructeur en sus de ses obligations légales. Parmi ces dernières, on peut citer la garantie biennale des équipements de la maison.

Cette garantie couvre tous les équipements qui peuvent être dissociés du bâtiment : chauffage, climatisation, plomberie… Elle s’étend sur une durée de deux ans à partir de la date de réception des travaux et permet au propriétaire d’obtenir gratuitement la réparation ou le remplacement de l’équipement défectueux.

Cette garantie ne couvre pas les dommages résultant d’une mauvaise utilisation ou d’un mauvais entretien ainsi que ceux causés par un tiers. Elle peut aller jusqu’à 10 ans après la fin des travaux.

Il est crucial pour toute personne souhaitant entreprendre des projets immobiliers tels que la construction ou la rénovation d’être bien informée sur les différentes garanties existantes avant tout engagement avec un entrepreneur spécialisé dans ce domaine.
Notez que cet article n’a pas pour objet de donner des conseils juridiques et que chaque situation est unique. Nous vous recommandons donc de consulter un professionnel du droit avant de prendre une décision qui pourrait avoir des conséquences juridiques importantes.