Crédit

Quels sont les délais pour obtenir un prêt immobilier ?

Obtenir un prêt immobilier est un processus basé sur le temps. La gestion du calendrier permettra à certains d’avoir leur prêt plus tôt que d’autres. Pour connaître les délais, il suffit de poursuivre la lecture.

Selon la banque

Les agences et institutions financières ont des principes de fonctionnement généralement similaires. Cela suppose qu’il y a ressemblance et non égalité ou unité. L’on a des agences qui doivent se référer d’abord au conseil d’administration avant de débloquer des fonds pendant que d’autres avec leur capital peuvent débloquer les mêmes fonds sans concertation préalable.

A lire également : Qui peut me prêter 5.000 euros ?

En dehors de cela, il faut noter que les institutions de microfinance n’ont pas les mêmes modes de fonctionnement que les banques. Il s’agit de trouver la bonne agence pour obtenir son prêt dans un délai de moins de 3 mois. C’est possible avec une agence de microfinance.

Selon le projet immobilier

Un projet immobilier demande un juste investissement. Si le projet est lourd, l’on aura besoin de plus de sous. Cela oblige à faire un emprunt colossal. Si les fonds sont trop élevés, la banque prendra tout le temps nécessaire pour réfléchir, soit une moitié d’année. Dans certains cas, l’on assiste à un déblocage rapide des fonds compte tenu des relations entre la banque et le particulier.

A lire aussi : Comment calculer une mensualité de crédit ?

Pour précision, ce sont les clients fidèles de la banque qui ont de telles facilités. Ils réussissent plus aisément à obtenir des prêts. En réalité, avec ces types de clients, la banque a des certitudes de remboursement puisque c’est elle qui gère leur bourse. Elle a donc une vue complète de la situation financière de son potentiel emprunteur.

Selon les exigences de protection des consommateurs

Dès que vous introduisez une demande de prêt validée par la banque, celle-ci réalise un accord de prêt. Ce document a une durée de validité de 30 jours. Cette période est un temps de répit pour le demandeur. La banque n’a pas la possibilité de toucher les clauses. Sur les trente jours, l’emprunteur a 10 jours pour se prononcer par rapport au prêt qu’on lui attribue. S’il est d’accord, il accepte le prêt et l’on peut réaliser le virement sur son compte. Ces délais légaux sont institués pour protéger les consommateurs.

Si tout a déjà été apprêté avec le notaire, c’est à celui-ci de recevoir les fonds. Il les transmettra à qui de droit et finalisera le contrat de vente ou d’achat rapidement. Vous devenez alors propriétaire d’un bien immobilier.

Selon le calendrier

Le calendrier notifie des promotions et des réductions périodiques à la clientèle. C’est ainsi que vous pourrez obtenir des prêts dans de bons délais à l’approche de la fin de l’année ou à l’approche des vacances d’été.

Pour trouver et connaître le calendrier immobilier, vous devriez faire appel à un courtier ou à un service de notariat. Ces professionnels vous donneront les informations en temps réel pour vous aider à miser sur la bonne entreprise. Le délai de trois mois sera atteint certes. Néanmoins, juste après, vous aurez les versements. Le retard habituel observé ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Profiter des taux bas actuels du marché pour renégocier son prêt immobilier

Lorsque vous souhaitez acheter une maison ou un appartement, vous faites appel à une banque pour demander un prêt immobilier qui vous aide à financer votre projet. En fonction des offres qui sont faites, vous choisissez celui qui est le plus avantageux pour vous au moment où vous décidez d’y souscrire. Mais avec les évolutions du marché et du paysage économique, cela peut changer. 

Négocier son prêt avec sa propre banque 

Il est possible de faire racheter son prêt immobilier par un autre organisme de prêt qui propose un taux plus intéressant (synonyme d’économie d’argent). Mais avant de solliciter une autre banque, vous pouvez en discuter avec la vôtre, et tenter de négocier votre contrat. Dès lors, quels arguments pour renégocier son prêt immobilier avez-vous ? 

Vous pouvez profiter de la forte baisse des taux d’intérêt pour faire valoir votre droit de demander un taux qui correspond à l’état actuel du marché. C’est généralement dans ces moments-là que les emprunteurs se sentent le plus légitimes de demander une négociation. 

Attention, la banque n’a aucune obligation d’accepter votre proposition. Mais si elle souhaite conserver ses clients, elle devra cependant être ouverte à la discussion. Si de votre côté vous avez fait le tour des autres organismes de prêts et que vous montrez qu’une autre banque est prête à racheter votre crédit, vous pouvez voir les négociations évoluer dans votre sens. Les offres des autres organismes vous permettent de faire une proposition qui s’aligne sur ces dernières. Votre banque, si elle accepte, perdra de l’argent par rapport au taux initial, mais conservera son client. 

Ne pas oublier les frais de renégociation 

Changer son taux d’emprunt, ce n’est pas si simple et des démarches administratives doivent être mises en place. Et de ce fait, des frais sont engagés (de dossier, de remboursement anticipé). Vous devez donc vérifier avec attention que ces frais-là ne sont pas plus importants que l’argent que vous gagnez en changeant de taux. 

Il est à noter que la loi vous autorise à négocier plusieurs fois votre crédit immobilier. Mais il ne faut pas oublier que chaque changement induit des coûts. Cela demande donc réflexion et études pour savoir si le jeu en vaut la chandelle ou non. 

Pour savoir si la renégociation d’un taux d’intérêt est intéressante, il vous faut donc faire des calculs et vous assurer que vous gagnez de l’argent une fois les frais déduits.