Viager vs viager mutualise : comprendre les differences pour votre projet immobilier

Viager vs viager mutualise : comprendre les differences pour votre projet immobilier

Vous arrivez à un âge auquel vous vous dites il faut absolument arrêter de jeter l’argent par les fenêtres ? Ou alors, vous cherchez à investir afin de faire fructifier votre argent sur le long terme. Peu importe votre cas, sachez que le fait d’investir dans la pierre peut-être une opportunité de vivre dans une maison, de tenter de faire des plus-values, et même de bénéficier de rentes mensuelles en mettant votre bien en location. C’est la raison pour laquelle dans cet article, nous allons parler d’achat immobilier en découvrant une alternative intéressante à l’achat traditionnel. Que vous soyez une personne à la recherche d’une maison ou encore d’un investissement immobilier, lisez bien cet article, car nous allons vous guider à travers un sujet palpitant. 

Quelles sont les options qui s’offrent à vous afin d’accéder à la propriété ?

Si vous souhaitez accéder à la propriété, vous devez savoir qu’il existe plusieurs options qui peuvent s’offrir à vous. Tout d’abord, il existe l’achat tout à fait traditionnel, lors duquel vous êtes en relation directe avec le vendeur : vous lui achetez la propriété au prix qu’il demande. Cela dit, vous avez aussi la possibilité de négocier afin de faire baisser le prix. Sachez que si vous n’êtes pas pressé et que vous avez un coup de cœur pour un bien immobilier, mais que ce dernier est déjà occupé par une personne âgée. Vous pouvez mettre au point une vente en viager. Le concept est des plus simples, chaque mois vous remboursez une rente auprès de cette personne, et le jour où cette dernière décède, le logement sera à vous. Cependant, il existe une autre possibilité qui peut vous permettre de réaliser un coût parfait sur le marché de l’immobilier. Nous voulons évidemment parler du viager mutualisé avec Virage Viager. C’est une perspective relativement intéressante dont nous allons vous expliquer les grandes lignes. 

A lire aussi : Les perspectives d'investissement immobilier au Québec en 2023

Quelle différence entre une vente en viager et le viager mutualisé ?

Il est important en effet de bien faire la différence entre le viager traditionnel, et la vente en viager mutualisé. Comme nous l’avons expliqué plus haut, lorsque vous procédez à l’achat d’un bien immobilier par le biais d’un viager traditionnel, vous vous engagez à verser chaque mois une somme d’argent à l’occupant de la maison, et à son décès, le bien vous revient. Vous êtes le seul héritier dans un cas comme celui-ci. Cependant, en procédant à un achat via un viager mutualisé, vous avez la possibilité de vous répartir l’achat entre plusieurs acheteurs. De cette façon, la charge mensuelle est divisée entre le nombre d’investisseurs, ce qui réduit considérablement les risques financiers. Le principal inconvénient avec ce type de vente reste et le bien immobilier appartient à plusieurs propriétaires lors du décès de l’occupant. 

A lire également : Investir dans un logement neuf ou ancien ?

Quels sont les avantages du viager mutualisé par rapport au viager traditionnel ?

Vous vous demandez probablement s’il est plus intéressant de s’engager dans un viager traditionnel ou encore dans un viager mutualisé. Afin de faire un choix éclairé, il faut prendre en considération certains aspects. Comme nous l’avons expliqué précédemment, le viager mutualisé permet de réduire les risques entre différents investisseurs contrairement à un viager traditionnel ou une seule personne doit assumer les rentes mensuelles à la personne qui occupe les lieux. Par ailleurs, le fait de passer par un viager mutualisé vous permet d’acquérir un bien immobilier auquel vous n’auriez pas accès si jamais vous étiez seul. En effet, en investissant à plusieurs personnes, vous avez la possibilité d’acheter un bien immobilier beaucoup plus onéreux et de ce fait de plus grande valeur. 

Est-il possible de revendre sa participation dans un viager mutualisé avant la fin du contrat ?

Dans le cadre d’un viager mutualisé, il est légitime de se demander s’il est possible de revendre la participation avant la fin du contrat si par exemple vous rencontriez d’éventuelles difficultés financières. Pour cela, il est essentiel de vous rapprocher de l’entreprise avec laquelle vous aurez établi le contrat de viager mutualisé. En d’autres termes, il est indispensable de vérifier les termes du contrat auquel vous avez souscrit le viager. Par ailleurs, nous vous conseillons de bien étudier les conditions de vente qui sont stipulées dans le contrat afin que vous ne fassiez pas face à une mauvaise surprise. Quoi qu’il en soit, si vous avez des questions bien précises, nous vous suggérons de vous rapprocher d’un conseiller financier, ou encore d’un professionnel du secteur immobilier. Ces derniers seront à même de répondre avec précision à toutes vos questions. 

Faut-il disposer d’un apport pour ce type d’achat ?

Lorsqu’on souhaite procéder à ce type d’achat, il est une question qui revient souvent, celle de l’apport financier. Bien que ce dernier ne soit pas forcément obligatoire dans tous les cas, force est de constater et si vous en disposez, un apport peut considérablement jouer en votre faveur. En effet, imaginons que vous soyez plusieurs personnes intéressées par la vente en viager d’un bien immobilier, le fait de pouvoir avancer une somme d’argent peut absolument faire la différence par rapport à une autre personne dont ce ne serait pas le cas. En outre, il est important de noter il existe parfois certaines initiatives gouvernementales qui vous permettent d’accéder à des programmes d’achat en viager sans pour autant disposer d’un apport financier. 

En résumé, si vous cherchez à accéder à la propriété, le viager mutualisé peut être une opportunité intéressante si vous souhaitez partager les risques de ce type de vente. Le fait est que si vous vous regroupez entre plusieurs personnes, vous partagez forcément les risques, mais il est important de garder en tête que vous partagez aussi les bénéfices. Par ailleurs, il est important de bien comprendre les conditions dans lesquels vous achetez ce bien immobilier, et pour cela vous devez étudier avec précision toutes les clauses du contrat.